Sans conservateurs de synthèse

"Impossible", dites-vous ? En effet, peu de laboratoires au monde maîtrisent la formulation de cosmétiques sans conservateurs de synthèse.

Pourquoi éviter les conservateurs de synthèse ?

Un conservateur est nécessairement "biocide", il a pour rôle de lutter contre tout micro-organisme qui pourrait détériorer le produit. Malheureusement son action continue une fois le produit appliqué sur la peau. De plus, en tant que matière active biocide, il risque de provoquer des intolérances, voire des allergies de contact.

Les laboratoires Logona, SANTE du groupe Logocos ont plus de 35 ans d'expérience dans la formulation de cosmétiques sans conservateurs de synthèse.

Voici les points essentiels de cette méthode

Eviter germes et bactéries

Depuis l'achat des matières premières (plantes coupées à une distance définie du sol) jusqu'à la préparation d'émulsions sous atmosphère contrôlée, toute l'entreprise reste vigilante et tente de diminuer l'importation involontaire de tout micro-organisme.

Développer des formules spécifiques

en utilisant un ensemble d'ingrédients et de techniques pour éviter d'utiliser les conservateurs de synthèse :

Les emballages protecteurs

Toutes les crèmes et les laits sont introduits dans des tubes ou des flacons afin de diminuer le contact direct du produit avec l'extérieur. Les contenants sont soit opaques, soit teintés, pour éviter toute dégradation des composants par la lumière et les UV.

Exceptions

Les cahiers des charges allemands (BDIH) et français (Ecocert) autorisent l'utilisation d'un nombre très restreint de conservateurs très doux autorisés également pour des produits alimentaires, comme par exemple l'acide benzoïque ou le sorbate de potassium.

Logona les utilise dans quelques produits qui ne pourraient pas être formulés sans ces conservateurs.

Sur chacun de ces produits, la présence de ces conservateurs est indiquée de la façon suivante : "conservé avec du sorbate de potassium".

 

Haut de page Haut de page