Les cosmétiques naturels

La prise de conscience écologique a eu lieu dans les années 60 et 70 et a aussi laissé des traces dans le domaine des produits cosmétiques.

Pourquoi utiliser des composants agressifs avec des risques toxiques ou occlusifs dans un produit de soin ?
À partir de cette réflexion, quelques naturopathes, cosmétologues, pharmaciens ou chimistes ont créé les premiers laboratoires qui s'inscrivaient dans une logique de cohérence.

En suivant leurs convictions profondes, ces pionniers ont utilisé dès le début des ingrédients issus de l'agriculture biologique - et ont bien souvent aidé à créer une filière par leur demande, comme cela fut le cas, par exemple, pour le jojoba, le beurre de karité ou encore l'aloe vera. Aujourd'hui, la cosmétique naturelle et bio est une alternative crédible aux cosmétiques conventionnels.

Nous sommes fiers d'avoir participé à l'éclosion de ce concept et d'être l'un des acteurs pionniers de ce mouvement.

Un pas supplémentaire a été franchi avec la création de labels de qualité, qui s'appuient sur des cahiers de charges rigoureux et un contrôle indépendant.

En Allemagne, le label "cosmétique naturel contrôlé" du BDIH existe depuis 2001. En France, le label "cosmétique écologique" ou '"biologique" est apparu en 2003, est certifié par Ecocert et s'appuie sur l'association Cosmebio. Des initiatives similaires ont vu le jour en Angleterre (Soil Association) et en Italie (AIAB).

En 2008, un autre label international, NaTrue, a fait son apparition.

 

Haut de page Haut de page