Le kilimanjaro en 1993 et 2000Bleu Vert et le CO2

Le climat change !

Le réchauffement climatique se passe maintenant, sous nos yeux. Les 15 étés les plus chauds enregistrés se situent tous après 1980. Il y a un consensus scientifique quasi-total sur la réalité du changement climatique - nous ignorons juste jusqu'où le climat va changer et à quelle vitesse.

Il nous reste probablement entre 20 et 30 années pour nous attaquer à ce problème, et nous devons mettre nos efforts et investir des moyens considérables pour réaliser une diminution rapide et importante de notre production de "Gaz à Effet de Serre (GES)," notamment du CO2. Chacun de nous joue un rôle dans cet effort, nous devons y travailler tous ensemble.

Bleu Vert a décidé de prendre activement sa part dans cet effort global.

À droite : le Kilimanjaro en 1993 et 2000
Ci-dessous : météo 2050, impact rechauffement France en 2050 et la courbe historique qui retrace le rechauffement

La météo pour août 2050L'impact du réchauffement climatique Température moyenne annuelle en France de 1900 à 2008

 

Bilan carbone Bleu Vert

Bleu Vert a fait réaliser en 2008 son Bilan Carbone®. Ce bilan a permis de quantifier "l'empreinte carbone" de son activité.

Ce sont les émissions de CO2 générées par les différentes activités de l'entreprise : les produits vendus, leur transport, les bâtiments de l'entreprise et ses équipements (informatique, logistique) et les déplacements de ses salariés.

À partir de ce bilan précis et chiffré, Bleu Vert a développé des stratégies pour limiter ses émissions de CO2 et prendre ainsi activement part dans l'effort global de limiter le réchauffement climatique. La conception du site de Bleu Vert, économe en énergie et - grâce à son installation photovoltaïque - "bâtiment à énergie positive" - est la plus importante contribution de l'entreprise à limiter son "empreinte carbone". Bleu Vert produit plus d'électricité que l'entreprise consomme.

Il reste une quantité incompressible d'émissions de CO2, résultat de l'activité de Bleu Vert.

En 2014 c'étaient des émissions de 219,7 TeCO2 (tonnes équivalents CO2), qui se répartissent ainsi :

Bilan Carbone Bleu Vert 2014 %
Transport marchandises 68,2 %
Amortissements CO2 de l'installation informatique 21,7 %
Déplacements professionnels 6,3 %
Emballages produits et autres fournitures 5,0 %
Déplacements clients 1,1 %
Consommation bâtiment -2,1 %


Plus de 2/3 des émissions de Bleu Vert sont le résultat du transport des marchandises (des laboratoires vers le centre logistique de Bleu vert et ensuite vers les clients de Bleu Vert). Nous avons analysé d'autres moyens de transport (fluvial, ferroviaire), mais à l'heure actuelle ces moyens ne sont pas adaptés à nos produits et à notre réseau de distribution.
Ainsi nous compensons par le mécénat climatique ce reste incompressible d'émissions de CO2.

L'émission de 1 tonne de CO2 équivaut à :

  • 1 an de chauffage au gaz pour un 3 pièces à Paris
  • 1 aller-retour Paris-New York en avion
  • 1,8 tonnes de papier
  • 14.000 km de Twingo en ville
  • 8.500 km de 4×4 en ville
  • 20 aller-retours Paris- Londres en avion

 

Compensation carbone

Les changements climatiques accentuent les inégalités et la pauvreté, en particulier dans les pays en développement. La prise en compte des émissions de gaz à effet de serre (GES) sur le climat devient un axe déterminant des stratégies d'entreprise en matière d'environnement. La mise en oeuvre d'actions de réduction des émissions de GES à la source constitue donc l'étape prioritaire.

La superficie de chaque pays est proportionnelle à leurs émissions de GESUne démarche volontaire… 

Bleu Vert s'implique au côté du GERES en soutenant le programme du "foyer de cuisson amélioré" au Mali. Ce projet vise en premier lieu les bénéfices sociaux, sanitaires et économiques pour les populations locales . Il permet ainsi d'améliorer leurs conditions de vie et de réduire leur vulnérabilité face aux conséquences du changement climatique.

Bleu Vert a dimensionné son soutien financier à ce projet dans la logique de la "compensation carbone". Le projet soutenu au Mali génère une "économie" de CO2, une diminution d'émissions dans le 'Sud' équivalent aux émissions non-compressibles générées par Bleu vert par son activité. Ainsi les émissions de Bleu vert sont compensées par la diminution des émissions au Mali.

L'activité de Bleu Vert devient ainsi "CO2-neutre"

Bleu Vert fait par cet acte volontaire partie d'un réseau de 120 entreprises fédérées autour de valeurs communes défendues par le GERES depuis près de 35 ans : la solidarité, l'intégrité et l'éthique.

Les pays industrialisés représentent 15,5% de la population mondiale et sont responsables de 78% des émissions de gaz à effet de serre cumulées dans l'atmosphère.

 

Haut de page Haut de page